You are currently viewing Modèle d’opinion pharmaceutique

Modèle d’opinion pharmaceutique

Modèle d’opinion pharmaceutique

Voici un modèle d’opinion pharmaceutique qu’on peut retrouver sur le site Pharmapsy.

Toutes les opinions peuvent être personnalisées à votre guise, c’est à dire qu’on peut ajouter des phrases et en enlever d’autres selon chacun des cas auquel vous êtes confrontés.

 

Opinion pharmaceutique

 

Date_____________________________

 

Dr ________________________________

 

Nom du patient ________________________________

 

 

Objet de l’intervention :     Ajout d’aripiprazole

 

 

Commentaires et analyse

 

  • L’aripiprazole est indiquée dans la dépression résistante en ajout à l’antidépresseur.
  • L’effet est rapide et se manifeste après 1 à 2 semaines suite à l’ajout.
  • L’aripiprazole est efficace dans la dépression légère, modérée ou sévère, anxieuse ou atypique.
  • La réponse et la rémission sont significatives à l’ajout de l’aripiprazole même lorsque la réponse à l’antidépresseur seul est minimale ou nulle (Nelson JC et al 2014) .
  • L’aripiprazole serait avec la quétiapine, l’option la plus robuste dans le traitement d’augmentation de la dépression résistante (Zhou X et al 2015).
  • L’aripiprazole aurait cependant un potentiel moindre d’induire des problèmes métaboliques et un gain de poids que la quétiapine.
  • L’aripiprazole serait efficace aussi pour d’autres problèmes qui peuvent coexister avec la dépression notamment la dépendance à l’alcool ou à la nicotine, le trouble obsessionnel compulsif, le trouble de stress post-traumatique, les tics, les migraines et certaines douleurs. Elle s’est aussi avérée efficace dans la dépression post AVC, la dépression post partum et la dépression en soins palliatifs.

 

 


Recommandations

 

  • Débuter aripiprazole à 1 ou 2mg le matin
  • Augmenter aux 2 semaines de 1 à 2 mg à la fois selon réponse et tolérance (1/2 vie longue de 72 heures)
  • Dose cible habituelle: entre 2 et 5 mg par jour

NB :

  • Une akathisie (agitation/anxiété intérieure, fébrilité, incapacité à rester en place) peut survenir en début de traitement chez certains patients : une diminution de la dose est alors recommandée sinon on peut traiter l’akathisie avec mirtazapine (Remeron) 15 à 30mg HS  ou Indéral LA 60mg /jour ou ajout d’une benzodiazépine prn pour une période limitée (Rivotril 0.5mg ou Ativan 1mg x 1 mois).
  • Lorsque la décision de cesser l’aripiprazole est prise, elle doit se faire graduellement sur 3 à 6 mois; généralement, pas avant 3-6 mois post rémission complète des symptômes.